Journées Médias Bénin 2024 : les professionnels des médias réunis autour du Beach Handball

Le samedi 18 mai 2024, la plage d’Erevan à Cotonou  a accueilli les Journées Médias Bénin, un événement où les professionnels des médias, anciens handballeurs et joueurs actifs se sont retrouvés pour découvrir et pratiquer le Beach Handball. Cette initiative, pilotée par Élan Média en collaboration avec l’Association de la Presse Sportive du Bénin et la Fédération Béninoise de Handball, visait à promouvoir cette discipline sportive tout en offrant un moment de détente et de partage aux participants.

En effet, les cadres techniques de la Fédération Béninoise de Handball ont saisi l’occasion pour initier les participants aux règles du Beach Handball. Cette discipline, qui contribue à la fierté nationale, est en pleine expansion tant sur le plan national qu’international. L’événement a donc permis de renforcer la compréhension et l’appréciation de ce sport parmi les journalistes, facilitant ainsi une meilleure couverture médiatique future.

L’Association Élan Média, consciente du potentiel du Beach Handball, s’est associée à l’Association de la Presse Sportive du Bénin pour soutenir cette discipline. « Notre objectif est de promouvoir le développement des sports au Bénin et de créer un espace de convivialité et de cohésion sociale pour les professionnels des médias », a déclaré Jisleine Adimi, présidente d’Élan Média. Elle a surtout souligné la réussite de l’événement, marquée par l’enthousiasme des participants.

Cependant, Akimey Housseini, président de l’Association de la Presse Sportive du Bénin, a mis en avant l’importance de bien comprendre les disciplines sportives pour mieux les couvrir. Il a également salué le travail remarquable de la Fédération Béninoise de Handball sous la direction de Sidikou Karimou. « Le professionnalisme et les ambitions de la Fédération Béninoise de Handball méritent notre soutien« , a-t-il affirmé.

Ainsi, la mobilisation des responsables de la Fédération Béninoise de Handball a été exemplaire. Gaël Hessou, Chef de la Cellule de Communication de la FBHB, a exprimé sa satisfaction quant à l’intérêt suscité par le Beach Handball chez les journalistes. « La fédération compte sur le soutien de tous pour faire de cette discipline un véritable levier de développement sportif au Bénin », a-t-il conclu.

Comme quoi, les Journées Médias Bénin 2024 ont non seulement permis aux professionnels des médias de découvrir et de s’initier au Beach Handball, mais elles ont également renforcé les liens entre les différents acteurs du sport et des médias. Cet événement, couronné de succès, augure un bel avenir pour le Beach Handball au Bénin et témoigne de la volonté collective de promouvoir ce sport dans le pays. C’est tout simplement un pari gagné pour Élan Média, l’APS et la FBHB. Désormais, les regards sont tournés vers une prochaine édition avec de nouvelles initiatives.

 

READ MORE

JMB : avec la FBHB et APS Bénin, Élan Média organise un « Gala de Beach Handball » samedi prochain

Le samedi 18 mai 2024, la plage Erevan de Cotonou va abriter une partie de Beach handball dénommé « Gala de beach handball » organisé par l’association Élan Média en collaboration avec deux partenaires de longue date, la Fédération Béninoise de Handball (FBHB) et l’Association de la Presse Sportive du Bénin (APS-Bénin).

Le gala de Beach Handball est l’une des activités inscrites au programme des Journées Médias Bénin (JMB) 2024. « Initiative de l’association Élan Média, les JMB sont organisées pour commémorer de façon exceptionnelle, la Journée internationale de la liberté de presse. Nous en sommes à la 6ème édition », informe Ghislaine Adimi, promotrice des JMB, présidente de l’association Élan Média. À chaque édition depuis 2016, les JMB mettent à l’honneur une discipline sportive autour de laquelle se regroupent les professionnels des médias pour se distraire un moment. Pour le compte de cette édition 2024, le choix a été porté sur le handball notamment celui qui se joue dans du sable. Un choix loin d’être anodin selon Ghislaine Adimi.

« Le handball, aujourd’hui, est l’une des disciplines sportives qui fait la fierté du Bénin tant au plan national qu’à l’international. L’objectif de notre initiative est d’accompagner valablement le développement de nos disciplines sportives. Aussi, nous sommes de l’association Élan Média, professionnels de divers médias et organes de presse sommes passionnés de différentes disciplines sportives et nous avons convenu à l’entame de l’aventure des JMB, de travailler sur une discipline en vogue. Et c’est un secret de polichinelle aujourd’hui que le handball béninois est sorti de sa léthargie et semble prendre un véritable envol. C’est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons choisi, nous réunir cette année autour de cette discipline », a-t-elle expliqué. Plus loin, elle indique que c’est l’occasion pour le comité exécutif de la Fédération Béninoise de Handball dirigé par Sidikou Karimou, de partager avec les hommes des médias, ses secrets de réussite, ses ambitions et ses perspectives d’avenir.

Un tournoi ouvert à tous passionnés 

Les JMB étant un creuset de rencontre, d’échange et de partage entre professionnels des médias, apprenants et le public consommateur des productions des médias, tout le monde est attendu à cet événement. « Les professionnels des médias, les apprenants, et tout citoyen désireux de participer au jeu est invité. Des handballeurs et handballeuses anciens comme jeunes seront de la partie. Nous allons, avec l’aide des coachs et techniciens du jeu qui sont mis à notre disposition par la FBHB, constitué différentes équipes, les novices apprendront quelques notions de base sur place. Et nous allons simplement nous amuser », précise la promotrice des JMB. Toutefois, deux équipes de pratiquants vont régulièrement s’affronter pour une démonstration professionnelle du jeu. Être au rendez-vous en tenue de sport, être ponctuel et avoir envie de s’amuser, ce sont les seules conditions à remplir pour participer à ce gala de beach handball qui va démarrer à 07h sur la plage Erevan de Cotonou.

READ MORE

ESAE – FBHB : 8 décembre 2023, dernier délai pour les demandes de bourses universitaires de l’année 2023 – 2024

L’Ecole Supérieure d’Administration, de Journalisme et des métiers de l’Audiovisuelle ESAE et la Fédération Béninoise de Handball (FBHB) dirigée par Sidikou Karimou sont désormais partenaires. L’annonce a été faite au public sportif à travers un communiqué de la FBHB en date du 15 novembre 2023 signé  du Secrétaire Générale de la FBHB, Calixte ADANKPO.

Soutenir le handball en assurant le volet académique des handballeurs en situation démunie.  C’est l’objectif visé par l’université ESAE en mettant ses sites de Cotonou, Akpakpa, Abomey-Calavi et Parakou à la disposition des handballeurs pour recevoir les cours gratuitement. A en croire le communiqué, les joueurs pourront bénéficier de ses bourses d’études de la première année au cycle de master suivant des conditions bien définies. Le communiqué indique également que les étudiants désireux de se faire inscrire pour l’année académique en cours (2023-2024 ) ont jusqu’au 8 décembre prochain pour faire parvenir leur demandes. La FBHB précise que seules les demandes portées par les ligues ou les clubs seront recevables et étudiées. 

READ MORE

Play – offs de la Moov Africa Ligue Pro 2023 : Mathieu Dako (Adjidja HBC) dévoile le secret de son sacre en finale

Le samedi 18 novembre 2023, a marqué la fin en apothéose des plays – offs Moov Africa Ligue Pro au Hall des arts de Cotonou. Au cours de cette journée mémorable, la finale homme entre Adjidja HBC et Flowers CNSS a retenu l’attention des milliers de spectateurs et téléspectateurs qui avaient leur attention tournée vers cette compétition majeure de la Fédération Béninoise de Handball.

Après un score nul et vierge au terme du temps réglementaire, il a fallu attendre deux fois les prolongations pour voir le club des militaires triompher de leurs adversaires, 28 à 27. Pour le coach de Adjidja HBC, c’était une expérience exceptionnelle. Mathieu Dako a été particulièrement satisfait de la discipline tactique de ses joueurs.

« Les consignes sont claires. Arrivés à égalité technique, mes joueurs détiennent une capacité physique inouïe parce que. Je suis docteur en science, spécialité (biotchenicité) du geste. Alors, j’ai inculqué tout ce qu’il faut en matière de qualité physique à mes joueurs. Vous allez constater qu’au niveau de la phase de résistance, aucun joueur d’Adjidja n’est resté sur les carreaux. Et quand vous voyez l’adversaire, ils sont obligés de claquer. C’est la preuve que nous sommes en apprentissage, et quand on est en apprentissage, on fait les choses avec précision pour ressembler au maître. C’est pour ça que nous avons eu cette victoire aujourd’hui. La victoire est venue sous la houlette de la qualité physique de mes joueurs. Et ça, c’est un travail, je ne lésine pas là-dessus. » a-t-il déclaré.

À l’en croire, cette victoire relève surtout de sa capacité à remobiliser sa troupe malgré l’énorme erreur de son gardien qui a failli changer le cours de la rencontre. « Si j’avais des flemmards, le match était plié depuis longtemps, mais ils sont prêts. Là où ils sont, vous pouvez encore demander 2 fois 30, ils vont jouer comme ils viennent de le faire tout à l’heure. Lorsqu’on finit un match et qu’à quelques secondes du temps réglementaire on revient dans le match et qu’on le gagne, franchement, ça demande beaucoup mentalement. Ça se passe dans la tête. Mon gardien, la consigne était claire, tu gardes la balle le temps mort et on reprend. Il reste à peine 10 secondes, je ne sais pas ce qui est arrivé, le gardien que je connais très bien maîtrisant la balle, il a fauché. Je lui ai dit, mon gars, c’est ça la vie. La vie, c’est ça. Il faut tomber et se relever. La qualité que tu as à te relever, c’est ça qui fait de toi un homme. Et j’ai demandé à mes joueurs, vous êtes des hommes dignes de Dako. Levez vous et prenez moi cette coupe. » a dévoilé l’entraîneur.

Après cette brillante victoire, Adjidja HBC brille de nouveau sur le toit du Bénin et conserve son titre dûment obtenu la saison dernière face à cette même équipe de Flowers CNSS. Une fois encore, Adjidja HBC va de nouveau représenter le Bénin à l’occasion des championnats d’Afrique des clubs champions de handball pour une nouvelle expérience encore plus palpitante.

READ MORE
Sidikou Karimou

Sidikou Karimou aux sponsors : « le handball béninois est beau, venez avec nous »

La satisfaction est la meilleure sensation que l’on puisse ressentir après l’accompagnement d’un si grand événement. Et c’est d’ailleurs tout ce qui caractérise le président de la Fédération Béninoise de Handball, Sidikou Karimou, au soir des play-offs de la Moov Africa Ligue Pro 2023. Au terme d’une rencontre complètement folle, ce samedi 18 novembre 2023 au Hall des arts de Cotonou, qui a marqué le sacre de Adjidja HBC, qui conserve sa couronne de champion devant Flowers CNSS de Cotonou, le président a laissé éclater sa joie.

« J’ai suivi cette finale avec beaucoup d’émotion, beaucoup de joie. Beaucoup de joie parce qu’on ne s’attendait pas à frissonner autant », a déclaré le président de la FBHB Sidikou Karimou. Le président, comme un seul homme, est plus que satisfait de la tournure des événements. Et une fois encore, son équipe a relevé le défi et répondu aux attentes. Le président est d’autant plus satisfait. En bon père comblé, le président est honoré de voir aujourd’hui sa vision être sur le bon chemin de prospérer. En effet, cette cérémonie officielle de clôture du championnat national, qui coïncide avec la fin de la première session de formation organisée par la FBHB et l’APS-Bénin, donne une bonne saveur à la fête.

Pour lui, c’est le moment plus que jamais aux sponsors de se manifester pour participer à cette belle ascension du handball béninois. Car le match historique de cette finale est la preuve que le handball béninois a plus que jamais atteint son meilleur niveau. « Un match fou, on espère qu’il a eu beaucoup de monde devant la télé et que ça va décider les sponsors. Il y a du spectacle au handball béninois, il est beau et venez avec nous. Merci beaucoup à Moov  Africa Bénin, merci au Groupe Nobila et merci à tous », a-t-il fait savoir.

Cela prouve qu’aujourd’hui le handball béninois se place comme l’une des disciplines phares du développement économique de la nation. Et cette portée peut encore atteindre de plus grandes limites s’il bénéficie de l’accompagnement nécessaire. Les regards sont désormais tournés vers des défis encore plus grands.

READ MORE

Moov Africa Ligue Pro : le message de remerciement de Clarisse Hounzali (présidente de la Ligue Professionnelle Transitoire)

Novembre inédit, intense et si passionnant au rythme du handball béninois !

Bravo, bravo, bravo à tous !

Tout est bien qui finit bien. Les rideaux sont tombés sur les play-offs de notre championnat professionnel, saison 2023 ;

Vous avez chacun, tenu bon et donné le meilleur !

Félicitations aux équipes championnes, et à toutes les équipes ayant participé à la Moov Africa Ligue Pro, saison 2023.

La bataille a été rude depuis le premier match de la saison et ce soir davantage.

Vous pouvez, mesdames et messieurs les handballeuses et handballeurs, être fières de vous ! La fière chandelle, je vous la dédie avec joie et abnégation ! Car, vous le méritez. Du plus jeune athlète, en âge comme en expérience, vous tracez avec bravoure, détermination et passion, le chemin de la professionnalisation du handball béninois. C’est à votre actif et je m’en voudrais de ne pas vous féliciter.

Vous avez gagné en expérience, élevé le niveau. Ce qui présage d’une saison 2024 prometteuse avec une qualité de jeu que je vous laisse le soin de nous faire découvrir.  

Monsieur le Président de la Fédération, la ligue Pro, grâce à vos joueuses, joueurs, mérite de sortir de sa transition.

Présidents, responsables et encadreurs techniques, en vos rangs et grades respectifs, mes hommages !

Arbitres et délégués techniques, félicitations pour la disponibilité, le dynamisme que vous imprimez aux diverses manifestations.

Chers Events Delegates, endurants et courtois malgré les circonstances, je salue votre patience et dévouement.

Les journalistes, graphistes et photographes, vous avez ma reconnaissance pour l’excellent travail. Ma gratitude ne vous ai pas négociée.

A nos sponsors, puis je ne pas me souvenir de vous ? Oh non, merci pour l’accompagnement. Merci d’avoir cru en nous. Ensemble, nos noces sont scellées pour le développement du handball béninois.

Merci de toujours être des nôtres.

La police républicaine, les sapeurs-pompiers qui n’ont de cesse d’assurer la sécurité de tous ici, avec la franche collaboration de la Commission sécurité de la FBHB, ensemble nos médecins, merci pour la veille ;

Enfin, et du fond de moi, à cette formidable équipe, membres de la ligue professionnelle transitoire, je n’ai pas de mots. Merci tout simplement !

Du mieux, reconnaissance au président de notre Fédération, Monsieur Sidikou Karimou qui a cru en nous, au comité exécutif !

Je n’oublie pas, le président d’honneur, Antoine BONOU et le patriarche, je veux nommer le Président de la CAHB, Aremou MANSOUROU, merci pour tout !

Chers publics, mille mercis ! voyez vous  même, combien vous êtes adorables, spontanés, vrais et magnifiques !

Reconnaissance à la providence !

Qu’elle nous garde pour l’année prochaine !

Bon repos sportif à tous !

Vive le handball béninois !

Clarisse HOUNZALI -HOUNGBEDJI

READ MORE

Play offs de la Moov Africa Ligue Pro 2023 : Flowers CNSS s’offre à nouveau le graal chez les Dames !

Démarrée lundi 13 novembre dernier, la phase finale des Play-offs de la Moov Africa Ligue Pro a connu son épilogue samedi, 18 novembre 2023, au Hall des Arts de Cotonou. L’équipe de Flowers CNSS chez les Dames monte sur la plus haute marche du podium. En finale, elle a battu son homologue de Aspac HBC (29-25) pour conserver son titre.

Les dames de Flowers sont tout simplement les reines du handball féminin béninois. Elles règnent sur cette compétition et ne lâchent rien. Et, pour cette saison, elles ont encore conservé leur titre face aux portuaires de l’Aspac HBC. Une équipe qui les a pourtant battus en phase de poule. Cette fois-ci, elles ont pris leur revanche pour s’adjuger le trophée pour la quatrième fois de suite. Pourtant, les dames du coach Hervé Sossoukpè avaient mal terminé la première partie de jeu en s’inclinant 13-16. Mais les consignes à la pause ont payé. Puisque, au retour des vestiaires, Chivela et ses partenaires ont changé de stratégie pour inverser la tendance à leur faveur. Progressivement, elles ont réduit l’écart pour recoller au score (19-19, 40’24). Dès cet instant, Flowers CNSS a pris l’avantage psychologique et maitrise son sujet.

Les portuaires, visiblement épuisées n’en pouvant plus et laisse leurs adversaires dérouler le match. A cinq minutes de la fin, Flowers CNSS a fait un grand pas vers le titre, 28-24 (55′). Puis, ce fut la confirmation pour Flowers CNSS qui avait perdu le combat en première partie mais gagne la guerre au terme de 60 minutes de jeu qu’a duré la énième finale entre les deux équipes, 29-25. «Le discours à la mi-temps, c’est ça qui nous a permis de renverser le match. Nous avons redonné confiance aux filles et je profite pour dire merci à Charles Toko, le président de Flowers CNSS. Le discours qu’il a tenu à la mi-temps, quand je me souviens de ça, sincèrement, c’était très fort. Nous les entraîneurs, on dit ce que nous pouvons mais quand un président descend et fait des promesses du genre à des joueurs, c’est extraordinaire. Et nous l’avons constaté sur le terrain», a fait observer Hervé Sossoukpè, entraîneur de Flowers CNSS Dames, très fier de son premier titre en tant qu’entraîneur principal. Notons que sur cette finale, la joueuse de Flowers Dongua Kalimbe a été élue joueuse du match grâce à son sens de but dans la défense adverse. 

READ MORE

Play-offs de la Moov Africa Ligue Pro 2023 : au bout d’une finale épique, ADJIDJA HBC conserve son titre

Les hommes d’ADJIDJA HBC succèdent à eux-mêmes ! Victoire au bout du suspense pour le club des Forces Armées du Bénin devant Flowers CNSS. 

Une finale inédite ! Une finale à rebondissement ! Que dise, une finale à suspense, du début jusqu’à la fin ! En effet, le menu de la finale Hommes des Play-offs Moov Africa Ligue Pro de Handball concocté par Adjidja HBC et Flowers CNSS a été très succulent. De l’apéritif, en passant par le résistant pour finir sur le dessert, tout était au point et à un niveau très appréciable. Du moins, même le public et les amoureux de cette discipline sportive en voulaient davantage. Malheureusement pour eux, une finale restera une finale. Elle a une fin…

Pourtant, personne ne présageait telle issue avant le coup d’envoi de cette finale magnifique. Le remake de la finale de la saison écoulée a tenu toutes ses promesses. Et, c’est l’équipe de Flowers CNSS qui entame bien l’ultime match du championnat en menant après 20 minutes de jeu, (8-5). Moment trouvé par le coach de Adjidja Mathieu Dako pour demander un temps mort afin de donner d’autres directives à ses joueurs. Visiblement, les nouvelles consignes ont eu échos favorable. Puisque, les militaires parviendront à faire leur retard et remettre les pendules dans l’ultime minute de la pause (10-10). C’était l’apéritif.

Au retour des vestiaires, c’est Flowers CNSS qui annonce encore la couleur et ses intentions de vite plier le match, trois buts en deux minutes (13-10). Mais sur un jet de 7m, Adjidja HBC revient à 11 puis à 12 et à 13-13. Le match devient intense. Les esprits s’échauffent à tous les niveaux. Sur le banc, sur le plancher, et même dans les tribunes. L’ambiance était à 100°C. Le spectacle était au rendez-vous. Aucune équipe ne veut se laisser «tuer» aussi facilement. 17-17 ; 18-18, 19-19 à 10 minute de la fin. Et, à une minute de la fin, les militaires étaient aux anges, 21-23. Mais Aimé Sebio et ses poulains ont eu le mental nécessaire pour aussi rétablir la parité : 22-23 puis 23-23 bien aidés aussi par Sunday Samson, le gardien de but d’ADJIDJA HBC. Un retour incroyable de Flowers dans l’ultime seconde de la rencontre. Le public était en transe tout simplement. Le Hall des arts de Cotonou bougeait comme une marmite d’eau sur le feu. Un plat de résistant inédit !

A cette étape de la prolongation jouée à deux reprises (deux parties de 5 min), les deux équipes n’ont pu se départager. Même si Flowers a pris deux fois l’avantage 24-23, 25-23. Mais Dikko Ibrahim tente la pénétration pour obtenir le jet de 7m permettant à Adjidja de revenir à 25-24 pour le compte des premières minutes. Suivra l’arrêt de Samson sur un tir de Eric Ahossou. Ce qui profite à Adjidja qui revient à deux scores : 25-25. Par ma suite, Joel Ahossi sur sa ligne fait l’arrêt utile pour Flowers CNSS suivra la belle passe de Tati Mario à Gael AMOU qui ne laisse aucune chance au gardien, 26-25. Adjidja HBC n’a pas dit son dernier mot et égalise. Les deux fois 5 minutes prennent également fin sur un score parité, 26-26.

Mais selon le règlement de l’IHF, les deux équipes doivent encore disputer deux parties de 5 min avant de recourir aux épreuves fatidiques de jet franc de 7m en cas d’égalité. Sur cette partie, le trophée a finalement fait son choix. 26-27, 27-27, 27-28. Le champion en titre conserve son titre dans une finale à rebondissement, du premier coup d’envoi jusqu’au dernier, offrant un spectacle inoubliable qui restera certainement gravée dans les annales du handball béninois à l’ère du président Sidikou Karimou. «Nous avons produit le jeu qu’il fallait mais on a manqué de concentration à un moment donné», a fait savoir Eric Ahossou, l’ailier de Flowers CNSS, qui manque le trophée de fois de suite face à ADJIDJA HBC .

READ MORE

Le Bénin qui fait rêver le handball africain !

Le championnat national professionnel du Bénin est à sa phase finale du 13 au 18 novembre 2023. Cinq équipes masculines et féminines jouent les play – offs de la Moov Africa Ligue Pro. Le constat fait est celui des joueurs étrangers (non béninois) qui viennent apporter une plus value à notre handball d’élite. Plusieurs nationalités s’y retrouvent : Congolaise, Angolaise, Camerounaise, Nigeriane, Burkinabè, Ivoirienne, etc. 

Pour se développer, aucun pays ne peut vivre en autarcie ou en vase clos. C’est ce que matérialise tout simplement la Fédération Béninoise de Handball à travers la Ligue Professionnelle Transitoire en ouvrant son championnat national professionnel aux étrangers (soit 5 maximum par clubs à raison de trois sous forme de transferts et deux sous forme de prêts). L’arrivée des joueurs étrangers depuis la saison écoulée apporte une plus value à notre handball et le brassage avec les nationaux rend encore plus plaisant le spectacle auquel on assiste lors des différentes rencontres. 

La saison écoulée, Hakeem Damilare Salami, le maître à jouer de ADJIDJA HBC a terminé meilleur joueur de la Moov Africa Ligue Pro. Des performances confirmées lors du récent Championnat d’Afrique des Clubs Champions pour lequel le club des Forces Armées du Bénin est sorti à la porte des demi finales. Rappelons, que le dossard 3 a rejoint le Bénin en provenance de Lagos Seasiders. Il a eu notamment à jouer le Mondial Junior en Macédoine en 2019 avec comme capitaine à cette époque Dikko Ibrahim qui évolue également aujourd’hui également à ADJIDJA HBC. 

Flowers CNSS sort le grand jeu avec des stars angolaises

 

Ce qui frappe le plus aux yeux lors des play offs de la Moov Africa Ligue Pro 2023, est la colonie de stars angolaises recrutée par Flowers CNSS. Dans les cages, on note la présence du médaillé de bronze à la CAN 2016, Giovani Ranel de Nelumba Muachissengue. L’ancien gardien du Primeiro de Agosto (club qu’il a rejoint en 2004, ndlr) n’est pas des moindres lorsqu’on jette un coup d’œil sur sa fiche. Haut de ses 39 piges, il a une grande expérience. Il a été élu meilleur gardien lors du 24e Championnat d’Afrique des Nations Seniors Hommes en Tunisie. ll a participé aux éditions 2005,2007,2017,2019,2021 de la Coupe du Monde Seniors Hommes de Handball. 

COPENHAGEN, DENMARK - JANUARY 20: Goalkeeper MUACHISSENGUE Giovany of Angola looks on during the IHF Men's Presidents Cup Handball match between Japan and Angola at Royal Arena on January 20, 2019 in Copenhagen, Denmark. (Photo by Lars Ronbog / FrontZoneSport via Getty Images)
COPENHAGEN, DENMARK – JANUARY 20: Goalkeeper MUACHISSENGUE Giovany of Angola looks on during the IHF Men’s Presidents Cup Handball match between Japan and Angola at Royal Arena on January 20, 2019 in Copenhagen, Denmark. (Photo by Lars Ronbog / FrontZoneSport via Getty Images)

De la même manière, Flowers CNSS s’est également offert les services d’un autre transfuge du Primeiro dre Agosto, ayant participé au Championnat du monde de handball en 2017 (en France) et en 2019 (Allemagne / Danemark) avec la sélection angolaise. Manuel António Domingos Nascimento, plus connu sous le nom de Mamene, a joué au Club Ferrovia de Luanda (2000 – 2011) avant de rejoindre le Primeiro de Agosto. Il a aussi joué au club saoudien de Alrawdah. Il compte plusieurs CAN dans ses mains : CAN 2012,CAN 2014, CAN 2016, CAN 2018, CAN 2020. Mario de jesus TATI (35 ans) l’ancien arrière gauche de l’Interclube a également signé en faveur de Flowers CNSS. Par ailleurs, On peut également ajouter que la gardienne de l’équipe nationale de Côte d’RIvoire, HAIDARA Astou Latifatou qui a été recruté par le champion du Bénin  2021.

Voici la liste des étrangers jouant actuellement dans tous les clubs engagés pour les play – offs

Hommes 

Flowers CNSS 

NASCIMENTO Manuel (Angola) : dossard 41 

MUACHISSENGUE Giovani (Angola) : dossard 20

TATI Mario (Angola) : dossard 41 

YAYA Owolabi ABAYOMI (Nigeria) : dossard 80

ADAMU Amidu Chris (Nigeria) : dossard 37

ADJIDJA HBC 

ODJO Gbenga (Nigeria) : dossard 02 

SALAMI Hakeem (Nigeria) : dossard 03

OWALABI Ibrahim (Nigeria) : dossard 05

DIKKO Ibrahim (Nigeria) : dossard 07

SUNDAY Samson (Nigeria) : dossard 22

BUFFLES HBC 

ADIGWE Emeka (Nigeria) : dossard 07

OKUBUIKE Kingsley (Nigeria) : dossard 20

ASO MODELE 

AKILADE Emmanuel (Nigeria) : dossard  19

ASPAC HBC 

FOWOUE Eric Florent (Cameroun) : dossard 07

AGADA Anthony (Nigeria) : dossard 09

IORYTYOER Stephen (Nigeria) : dossard 17

IBRAHIM Naziru (Nigeria) : dossard 21

SOLOMON Michael (Nigeria) : dossard 32

Dames 

FLOWERS CNSS 

VOUKENG EMOLOLE Linda (Cameroun) : dossard 7

DONGUA Elisabeth KAUMBE (Angola) : dossard 5

CHIVELA Georgina (Angola) : dossard 11 

HAIDARA Astou Latifatou (Côte d’Ivoire) : dossard 14 

MPAY SINKOT Sidony (Cameroun) : dossard 99

ADJIDJA HBC 

NURU Wuraola (Nigeria) : dossard 03

PALME Jacqueline (Burkina Faso) : dossard 05

INIGBEDION Faith (Nigeria) : dossard 12

MENGUENE Monique (Cameroun) : dossard 13

MAHMUD Aïshat (Nigeria) : dossard 17

ASPAC HBC 

MITSINA Guynalie (Congolaise) : dossard 02 

BROWN O. Rachelle (Nigeria) : dossard 08

OKORO Adaobi (Nigeria) : dossard 15 

NOSA – ODIA ISOKEN (Nigeria) : dossard 18

ASO MODELE 

AYODABO Ololadé (Nigeria) : dossard 15

READ MORE

Play-offs de la Moov Africa Ligue Pro : Le double choc entre Adjidja et Flowers au menu de la 4e journée

Comme depuis le début des play-offs de la Moov Africa Ligue pro de handball, quatre matchs sont encore au menu de la 4e journée. Ceci, avec le double choc entre Adjidja et Flowers dans les deux versions. C’est ce jeudi, 16 novembre 2023, au Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou.

Flowers CNSS sort d’une victoire devant Aspac 25-23 alors que Adjidja HBC a été tenu en échec (30-30) par Aso Modèle. C’est dire que le choc entre Flowers et Adjidja s’annonce comme une finale avant la lettre. Tout comme chez les hommes, le choc aura lieu au niveau des dames entre les deux équipes. La journée du jeudi sera donc particulière pour les fans de la discipline. Outre ces deux rencontres importantissimes pour le compte de la 4e journée, deux autres sont au programme. D’abord à 11 heures, le public va assister à la rencontre chez les dames entre Aso Modèle de Porto-Novo et Flambeau SC. En fin de journée, Aspac HBC sera face aux Buffles au niveau des hommes.

Affiches de la 4e journée

Chez les dames
11H : Aso Modèle # Flambeau
15H : Flowers # Adjidja

Chez les hommes
13H : Adjidja # Flowers
17H : Aspac # Buffles

READ MORE